dessin mural/22,5x2,20m/2007
Reprise des préceptes de la topographie fictive à l’occasion d’une exposition sur le mur Foster du Carré d’Art, afin de mettre en évidence son aspect sculptural. Le mur devient une sorte de monolithe couché. Le titre signiant «faire-valoir» dans le jargon scénaristique fait allusion à la situation du mur Foster à l’intérieur du Carré d’Art. Entre Op’ Art et Art brut le dessin accroche le regard dès l’entrée dans le bâtiment.

 

 

 

 

 

 

pendant le montage