carte postale video/2015
voir imaginary landscape n°2/2012

Pour des raisons tout à fait prosaïques de manque d’espace de stockage, décision fut prise de «supprimer» Imaginary landscape n°2 en le brûlant et puisque le feu était allumé, d’y faire griller quelques châtaignes.
Entre Jimi Hendrix et Andrei Tarkovski, la sculpture issue d’une pièce musicale de John Cage retourne à son immatérialité sur la plage de Beauduc, une des dernière plage sauvage de France qui donne une impression de bout du monde.
Cette vidéo met en tension différents aspects que peut prendre la vie d’artiste entre le prosaïque et l’absolu, entre le quotidien et l’idéal. La vidéo, très peu montée (les déplacements de caméra sont laissés brutes) contrebalance la recherche de beauté qui se joue par le feu et le paysage. Dans une même perspective, le son ne donne à peu près à entendre que le vent dans le micro et les crépitements du feu.
Crée à l’occasion de l’exposition Palotchka qui s’est construite sur les mêmes considérations.

1ère partie
burning imaginary landscape n°2 from alex giroux on Vimeo.

2ème partie